Avocat Droit du Travail - Portail d'information sur le droit du travail

Des propos racistes ou à connotation sexuelle ont nécessairement un caractère fautif

Faute propos racistes ou sexuels - avocat droit du travail Faute propos racistes ou sexuels - avocat droit du travail

avocat droit du travail

Soc., 2 juin 2004, n°02-44904 

avocat droit du travail

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant :

avocat droit du travail

Sur le moyen unique, pris en ses deux premières branches :

avocat droit du travail

Vu les articles L. 122-6 et L. 122-14-3 du Code du travail ;

avocat droit du travail

Attendu que M. X..., salarié de la société Pavillon Montsouris en qualité de chef de cuisine, a été licencié pour faute lourde par lettre du 4 juin 1999 lui reprochant notamment d'avoir traité de "négro" d'autres membres du personnel qui lui étaient subordonnés ainsi que l'inscription de mentions à connotation sexuelle sur des fiches d'autres membres du personnel ; que l'arrêt attaqué a écarté la qualification de faute lourde et décidé que ces faits, dont la réalité n'était pas contestée, étaient simplement "déplacés, voire de mauvais goût" et ne pouvaient être requalifiés en comportement fautif constituant un motif réel et sérieux de licenciement ;

avocat droit du travail

Qu'en statuant ainsi, alors que de tels faits, s'ils n'étaient pas constitutifs d'une faute lourde en l'absence d'intention de nuire à l'employeur, avaient nécessairement un caractère fautif, la cour d'appel a violé les textes susvisés ;

avocat droit du travail

PAR CES MOTIFS, et sans qu'il y ait lieu de statuer sur la troisième branche du moyen :

avocat droit du travail

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l'arrêt rendu le 24 mai 2002, entre les parties, par la cour d'appel de Paris ;

avocat droit du travail

remet, en conséquence, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Versailles ;

Condamne M. X... aux dépens ;

avocat droit du travail

Dit que sur les diligences du procureur général près la Cour de Cassation, le présent arrêt sera transmis pour être transcrit en marge ou à la suite de l'arrêt cassé ;

avocat droit du travail

Ainsi fait et jugé par la Cour de Cassation, Chambre sociale, et prononcé par le président en son audience publique du deux juin deux mille quatre.

avocat droit du travail


Appel

Email

Plan d'accès